Bienvenue sur le site du CPADD

Historique

Entrée du CPADD à Ouidah
Entrée du CPADD à Ouidah

En février 2001, le séminaire de Bamako appelle les pays africains, Etats parties de la convention d’Ottawa, à mettre en œuvre les engagements pris, en particulier à travers une coopération régionale.

C’est dans ce cadre qu’avec le soutien de la France, le Bénin a annoncé la création d’une Ecole Nationale à Vocation Régionale spécialisée dans la formation au déminage humanitaire plus connue sous le sigle « CPADD » (centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution).

Implanté en 2002 au cœur de la ville historique de Ouidah (Sud Bénin), le CPADD est un centre de formation dont la vocation d’apporter conseil et assistance aux pays africains touchés par la problématique des mines et engins explosifs. Il propose notamment des formations répondant aux besoins des programmes de déminage humanitaire et des opérations de maintien de la paix.

Le CPADD a été inauguré le 25 avril 2003 par le ministre de la Défense nationale (M. Pierre OSHO) en présence de l’ambassadeur de France (M. François MIMIN) et de l’ambassadeur chargé de l’action pour le déminage et l’assistance aux victimes des mines antipersonnel (M. Gérard CHESNEL).

Mission

Apporter conseil et assistance aux pays africains touchés par le problème des mines terrestres et munitions non explosées, en proposant des formations répondant aux besoins des programmes de déminage humanitaire et des opérations de maintien de la paix engagés sur le continent africain.

Encadrement

Le CPADD est organisé de la façon suivante :

  • 1 directeur du centre béninois
  • 1 adjoint béninois qui est également directeur de la formation
  • 1 coopérant français au poste de directeur des études
  • 1 division administrative et financière
  • 1 division soutien
  • 1 second coopérant français au poste d’expert technique
  • 1 division formation comprenant plus de 10 instructeurs béninois affectés au centre et ponctuellement des renforts provenant de pays tels que la France, la Belgique ou le Brésil.

Insigne

insigne CPADD

Le support

Losange de l’Arme du Génie, rouge sur fond noir, formé de deux triangles accolés et inversés qui symbolisent le danger “mines”. Légèrement incliné sur la droite, le support veut exprimer une notion de mouvement qui traduit l’engagement des pays africains concernant la lutte contre les mines sur leur continent.

Le partenariat

Manifestation de cet engagement entre le BENIN et la FRANCE symbolisée par leur drapeau respectif.

La symbolique

Le continent africain, frappé par le fléau des mines s’engage résolument dans l’action contre les mines représentée par le sapeur démineur.

Les étoiles

Elles symbolisent l’excellence de la mission principale du CPADD : formation de “formateur aux techniques de base de déminage et de dépollution”

Le macaron

Symbole du pays hôte, le BENIN, représenté par le siège du roi d’ABOMEY.

Les inscriptions

CPADD Centre de perfectionnement aux Actions post conflictuelles de Déminage et de Dépollution
VAE SOLI : l’homme seul face à son destin

Vidéo de présentation du CPADD

Ce contenu est également disponible en : Anglais