Le 30 mars 2018 : Clôture du stage EOD1 (GB) financé par la DCSD

Le 30 mars 2018 : Clôture du stage EOD1 (GB) financé par la DCSD

En 2018, la DCSD financera 10 stages au CPADD, pour près de 114 stagiaires africains lors de 8 stages francophones (85) et 2 stages anglophones(29) dans les domaines de

  • la gestion de stocks de munitions,
  • la lutte contre la prolifération de l’armement léger petit calibre
  • du déminage humanitaire : explosive ordnance disposal « EOD »

 C’est dans ce cadre que ce  stage EOD1 (GB) a été financé par la DCSD au profit de 13 stagiaires provenant de 11 pays : Bénin, Botswana, Cameroun, Ghana, Kenya Niger, Nigéria, Sud Soudan, Swaziland, Uganda et Zambie. La diversité des pays représentés démontre si il en était besoin la force et le dynamisme de la coopération militaire française.

 Le but du stage « EOD1 »

Il est de former des personnels aptes à travailler en tant que démineur, à participer à des opérations d’élimination des Restes Explosifs de Guerre (REG) au sein d’une unité militaire, d’un centre d’action contre les mines, voire d’une organisation gouvernementale (OG), d’une organisation non gouvernementale (ONG) ou d’une structure nationale – internationale – de déminage humanitaire. L’«EOD niveau 1 » est plus particulièrement apte à localiser (détection), mettre à jour (si objet enterré) et détruire sur ordre et sur place des mines et munitions étudiées.

  La durée du stage « EOD1 »

Il est de 4 semaines (incluant les formalités d’accueil et de départ). Le stagiaire devra obtenir une moyenne supérieure à 10/20 pour obtenir son diplôme.

 

Le contenu du stage EOD niveau 1 

Il est articulé autour des objectifs ci-dessous :

Objectif n°0 : environnement du stage (16 heures).

Objectif n°1 : l’opérateur EOD de niveau 1 connait l’environnement de l’action contre les mines (4 heures).

Objectif n°2 : l’opérateur EOD de niveau 1 étudie les explosifs et artifices (24 heures).

Objectif n°3 : l’opérateur EOD de niveau 1 étudie les munitions (28 heures).

Objectif N°4 : secourisme et communication (32 heures).

Objectif N°5 : localisation et accès sécurisé (39 heures).

Objectif n°6 : activités post-tâches (0 heures).

Objectif n°7 : éducation aux risques des mines (0 heures).

Objectif n°8 : gestion de la qualité (1 heure).

Objectif final : exercice de restitution finale (16 heures).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les 13 stagiaires ont satisfait aux exigences de la notation continue et finale et ont pu recevoir leurs diplômes lors de la cérémonie de clôture du stage qui s’est déroulée, le jeudi 01 avril 2018.

                                                                                                                                                             

                                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Le LCL Obelakou directeur du CPADD remet son diplôme au major de la promotion


Plus de documents :

    Ce contenu est également disponible en : Anglais