Le 30 mars 2018 : Clôture du stage EOD2 – UNMAS Mali

 

Le 30 mars 2018 : Clôture du stage EOD2 – UNMAS Mali

En 2018, l’UNMAS Mali est devenu le premier partenaire  du CPADD en nombre de stagiaires et en financement. Le CPADD a fait appel à la coopération militaire belge pour participer à l’encadrement du stage EOD2 qui s’est déroulé du 19 février au 30 mars 2018. Le CPADD centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution a été créé en 2004 d’une initiative franco béninoise pour fournir au continent une capacité de formation dans le domaine du déminage humanitaire (suite à la signature des accords d’OTTAWA de 1998).

L’école a développé des formations respectant les normes internationales édictées par le centre international de déminage humanitaire de Genève et le CPADD propose désormais 16 formations différentes dans les domaines suivants :

 la gestion de stocks de munitions (niveau 1 à 3),

  • la lutte contre la prolifération de l’armement léger petit calibre (niveau 1 et 2)
  • du déminage humanitaire : explosive ordnance disposal « EOD »(niveau 1 à 3, inspecteur contrôle qualité, reconnaissance EOD …)

 Le But du stage « EOD niveau 2 »

est de former des cadres aptes à participer aux opérations d’élimination des Restes Explosifs de Guerre (REG) au sein d’une unité militaire, d’un centre d’action contre les mines, d’une organisation gouvernementale (OG), d’une organisation non gouvernementale (ONG) ou d’une structure nationale – internationale – de déminage humanitaire. L’« EOD niveau 2 » est plus particulièrement apte à intervenir sur des munitions atmosphériques conventionnelles, susceptibles d’être rencontrées dans le cadre des missions de maintien de la paix et au cours d’opérations de déminage humanitaire. Il peut tenir le poste de chef d’équipe de 

déminage systématique. Ils ont été formés en tant que responsable de mise en œuvre d’explosif.

La durée du stage EOD niveau 2

est de 6 semaines et la formation est sanctionnée par l’obtention d’un diplôme aux stagiaires obtenant une moyenne supérieure à 12/20.

Le contenu du stage EOD niveau 2

est articulé autour des objectifs ci-dessous  pour un total de 240 heures:

Objectif n°0 : environnement du stage (25 heures).

Objectif n°1 : l’opérateur EOD de niveau 2 connait l’environnement de l’action contre les mines (8 heures).

Objectif n°2 : l’opérateur EOD de niveau 2 étudie les explosifs et artifices (32 heures).

Objectif n°3 : l’opérateur EOD de niveau 2 étudie et intervient sur les munitions (68 heures).

Objectif N°4 : secourisme et communication (24 heures).

Objectif N°5 : localisation et accès sécurisé (38 heures).

Objectif n°6 : activités post-tâches (8 heures).

Objectif n°7 : éducation aux risques des mines (9 heures).

Objectif n°8 : gestion de la qualité (6 heure).

Objectif final : exercice de restitution finale (22 heures).

C’est dans ce cadre que ce  stage EOD2 a été financé par l’UNMAS au profit de 16 stagiaires provenant des forces armées maliennes. L’expertise belge, dans le domaine EOD et de la gestion des stocks de munitions, est précieuse pour le CPADD. La coopération militaire de 4 spécialistes détachés pendant 6 à 8 semaines en 2018, démontre si il en était besoin la force et le dynamisme de la coopération militaire belge en direction du Bénin et plus spécialement du CPADD.

 L’adjudant LIONNET (expert EOD) a été un parfait exemple de la qualité de la coopération belge et béninoise. Il s’est immédiatement adapté à l’école et à l’équipe pédagogique permanente. Doté d’un excellent état d’esprit, il n’a eu de cesse pendant et en dehors des heures de service d’obtenir le meilleur des stagiaires qui lui étaient confiés, notamment en améliorant les cours dispensés au CPADD, par une série d’exemples concrets, en utilisant toujours à bon escient son expérience, pour captiver son auditoire et participer pleinement à la réussite de ce stage.  

30/03/2018

Treize sur seize  stagiaires ont satisfait aux exigences de la notation continue et finale et ont pu recevoir leurs diplômes lors de la cérémonie de clôture du stage qui s’est déroulée, le jeudi 29 mars 2018. Vive la coopération internationale, l’UNMAS, le royaume de Belgique  et le Bénin


Plus de documents :

    Ce contenu est également disponible en : Anglais